Les shampoings solides

Les shampoings solides

titre et exemple produits

Nous revoilà pour un nouvel article, et cette fois, c’est vos cheveux qui sont à l’honneur ! Nous vous avons rapidement parlé sur Instagram des shampoings solides et de leurs bienfaits, alors, pour vous donner plus de détails à ce sujet, on en a carrément fait un article ! Ils existent depuis longtemps, mais sont revenus à la mode car ils sont naturels et écologiques !

L’importance du PH

Le pH (potentiel hydrogène) permet de connaître l’acidité ou l’alcalinité d’un liquide et se mesure sur une échelle de 1 à 14:

    • 7 = neutre
    • < 7 = acide
    • > 7 = basique

Concernant le cuir chevelu, son pH est compris entre 4,5 et 5,5 (ce qui est proche du pH du reste du corps). Les cheveux, eux, ont un pH se rapprochant plus de 4 (ou un peu moins). Mais, pourquoi je vous dit tout ça ? Et bien, le pH est un point important à prendre en compte quand on confectionne un shampoing solide.

Tout d’abord, il faut savoir que le cheveux (et le poil) est composé de 4 parties: la moelle, le bulbe, le cortex et le cuticule.
Les shampoings ont pour utilité d’enlever l’excès de lipides de vos cheveux, et, bien sur, la saleté. Avoir un shampoing au pH équilibré permet d’avoir une meilleure maniabilité et un meilleur éclat des cheveux car le cuticule reste à plat, mais, si vous utilisez un produit avec un pH plus élevé, cela va ouvrir la cuticule, ce qui entrainerait des frictions, des frisotis, des noeuds… Des cheveux rebelles quoi !

Quant au cuir chevelu, sa santé est surement plus importante que ça. L’utilisation d’un shampoing au même pH que celui du cuir chevelu ne peut qu’aider celui-ci à guérir d’affections cutanées tel que les pellicules, les démangeaisons…

La composition des shampoings solides

Habituellement, les shampoings solides ont la même composition que les shampoings liquides, à une exception prêt: il n’y a pas d’eau à l’intérieur. Au contraire, il se compose d’huiles essentielles, de tensioactifs, d’émollients…

 

Comment en fabriquer ?

 

Tout d’abord, il faut savoir qu’aux premières utilisations, le prix de fabrication sera un peu plus élevé que celle pour un shampoing liquide (mais au vu de la durée d’utilisation, cela sera vite réglé !). De plus, c’est tout de même un peu plus compliqué à faire. Les ingrédients eux, sont les mêmes que pour la fabrication d’un shampoing liquide (si vous avez déjà été amené à en fabriquer). Les ingrédients nécessaires pour un shampoing de 50g sont les suivants:

 

Tout d’abord, mélangez le SCI et l’eau dans le bol en inox, et placez le tout au bain marie en remuant de temps en temps jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Après ça, ajoutez l’huile et la poudre et malaxez le tout. Ajoutez la fragance et malaxez bien (avec une maryse) ou à la main jusqu’à obtention d’une boule homogène.
Une fois tout cela fait, placez votre préparation dans votre moule et tassez bien puis laissez sécher pendant 48h. Et voilà ! Un shampoing sec naturel pour le plus grand bonheur de vos cheveux !

 

Si vous souhaitez retrouver la recette de ce shampoing, elle est disponible ici avec pleins d’autres recettes encore !

 

Si vous démarrez,  je vous conseille de commencer simple ! Donc avec la base de formulation donnée ci dessus. Ensuite, il est possible de travailler des formules plus complexes mais honnêtement, à l’utilisation, il n’y a pas de grande différence !

 

Mes conseils pour un shampoing cheveux secs et ternes :
Sci ( possible aussi : scs )
– Emulsifiant pour durcir le galet, augmenter la mousse et surtout ralentir l’usure ( le galet tient plus longtemps, on fait plus de shampoing ). J’ai pris l’Olivem 1000 car je l’avais sous la main.
– Co emulsifiant : étant donné que je souhaite descendre en dessous de 50% de tensio actif mais que je veux un galet qui se tienne, j’utilise l’acide stéarique.
– Actifs : poudre hibiscus ( brillance ) et guimauve ( démêlant ) ainsi que 2 huiles pour les cheveux secs ( coco et bourrache ).

 

Les avantages

Les avantages de l’utilisation des shampoings solides sont nombreux !

 

Ecologiques au niveau de l’emballage

Beaucoup d’entre nous souhaitent réduire leur impact écologique, et pour se faire, l’une des choses les plus simple est tout d’abord de réduire les emballages (notamment avec le vrac pour l’alimentaire). Les shampoings solides ne nécessitent qu’un petit emballage, souvent en carton, et parfois même sans emballage du tout ! De plus, plutôt pratique pour les voyages, étant donné qu’ils ne risquent pas de couler dans le sac ou la valise du fait de leur solidité 😉

 

Une utilisation de longue durée

Effectivement, les shampoings solides procurent une utilisation bien plus longue que les shampoings liquides qui nécessitent une plus grande dose. En plus, il vous est possible de les couper à la taille souhaitée et nécessaire pour vos cheveux et vous voilà avec des morceaux de shampoings à usage unique ! Pas mal, non ?

 

Pas d’eau à l’intérieur

Généralement, l’eau est un ingrédient utilisé comme charge ou comme support dans les shampoings liquides. En l’enlevant, on laisse place à des ingrédients performants et naturellement efficaces ! Si vous êtes soucieux de la composition ou si vous cherchez à traiter un problème spécifique de vos cheveux (ou de votre cuir chevelu), les shampoings solides sont faits pour vous !

Quelle différence avec la savon

Penser que les shampoings solides sont similaires aux savons du fait de leurs similitudes visuelles est une erreur. Effectivement, bien qu’ils aient le même aspect, ils sont bien différents. En règle générale, bien que chaque cheveux et chaque cuir chevelu soit différent, il n’est pas vraiment conseillé d’appliquer du savon directement sur ceux-ci du fait de son pH plutôt élevé comparé à ce qu’a besoin un cuir chevelu en général.

Le savon est fabriqué avec des huiles ou des beurres et de la lessive dans un procédé appelé saponification, ce processus permet l’obtention d’un produit efficace pour laver le corps, mais, comme dit plus haut, avec un pH bien trop élevé pour le cuir chevelu.

Les shampoings solides, eux, ont un pH moins élevé et bien plus adéquat au cuir chevelu. De plus, ils contiennent des tensioactifs qui permettent l’élimination de la saleté et des huiles “piégées” sur le cheveux ou le cuir chevelu tout en douceur.

Alors prêt(e)s à vous lancez dans la confection de vos shampoings solides ? Si c’est le cas n’hésitez pas à nous envoyer une petite photo de votre résultat sur les réseaux sociaux ;). 

 

Et voici les résultats…

Si vous avez le plus de ORANGE c’est que vous avez une peau de type mixte à grasse c’est-à-dire :

Votre peau a l’aspect luisant, et elle est sujette aux imperfections, elle se déshydrate et s’irrite facilement.

Le stress et les agressions extérieurs (pollution, soleil, vent) accentuent la sécrétion de sébum et rendent la peau brillante.

L’excès de sébum sur la zone « T » (front, nez, menton) favorise un grain de peau irrégulier et des pores visibles et dilatés tandis que les joues présentent une peau normale avec un aspect mat et uniforme.

Vous avez besoin de soins capables de stabiliser le niveau de sébum médian tout en préservant l’hydratation de vos joues.

Vous avez besoin d’harmoniser la peau tout en respectant son équilibre fragile, grâce à des produits de soin adaptés.

La routine Peau Mixte à Grasse est faite pour vous !

 

Si vous avez le plus de VIOLET c’est que vous avez une peau de type sèche c’est a dire :

Votre grain de peau tiraille et manque d’éclat.

Déficiente en sébum, mal protégée, votre peau tend à se déshydrater et se fragilise.

A cause de ce besoin d’être hydratée en permanence, vous ressentez de l’inconfort.

Vous avez besoin de soins nourrissants et hydratants pour rééquilibrer votre peau et réveiller votre teint. 

La routine Peau Sèche est faite pour vous !

 

Si vous avez le plus de VERT c’est que vous avez une peau de type mature c’est à dire :

Votre peau est sensible suite à une diminution de l’épaisseur de l’épiderme, c’est une peau d’apparence flasque, sans élasticité et rêche.

Elle présente des troubles pigmentaires et une moindre résistance aux agressions extérieures, c’est une peau très sensible.

Vous avez besoin de vous protéger du soleil ! On le sait, le soleil est l’ennemi numéro un de la peau et le principal facteur aggravant du vieillissement de celle-ci.

De plus nettoyez-vous et hydratez-vous la peau très souvent (matin et soir), cela permettra de combler le manque de lipides, un ciment que l’on retrouve entre les cellules de la peau.

La routine Peau Mature est faite pour vous !

 

Si vous avez le plus de ROUGE c’est que vous avez une peau de type sensible c’est a dire :

Votre peau est réactive et intolérante, c’est une peau sujette aux picotements, aux tiraillements et aux rougeurs.

Ces sensations d’inconfort apparaissent de façon exagérée en réaction à des facteurs internes et/ou externes différents : physiques (soleil, chaud, froid), chimiques (cosmétiques, savon, eau, pollution), psychologiques (stress), ou encore hormonaux.

Vous avez besoin de soins apaisants et calmants !

Évitez les gommages, bien trop agressifs pour la nature de votre peau, et à la sortie de la douche, essuyez-vous avec délicatesse en tampottant votre serviette sur votre visage et votre corps plutôt que de frotter (c’était le petit conseil beauté et tendresse !)

La routine Peau Sensible est faite pour vous !

 

Si vous avez le plus de ROSE c’est que vous avez une peau de type terne c’est à dire :

Elle se caractérise par un manque d’uniformité et souvent grisâtre. Parfois, s’y ajoutent des taches sombres sur certaines parties du visage.

Vous avez besoin de miser sur la carte « nettoyage à fond » à deux niveaux. D’abord en boostant le système de l’intérieur, ensuite, en améliorant l’hygiène cutanée.  

Nettoyez-vous le visage ! L’épiderme du visage se nettoie le matin et le soir, avec un produit adapté au type de peau. Une à deux fois par semaine, offrez à votre visage un gommage. Il nettoiera la peau davantage en profondeur, et éliminera les cellules mortes.

La routine Peau Terne est faite pour vous !

Voilà maintenant vous avez toutes les clés en main pour retrouver une peau éclatante ! On adopte une routine adaptée et on passe au double nettoyage : what, c’est quoi ce truc encore ? On vous en parle par ici 😉

0